Chausson, poésie des fluides

Le 06 Mai 2021

Voie lactée et deux grands poèmes lyrique et symphonique, odes à l'élément liquide par l’Orchestre de l’Opéra de Limoges.  
Fin des années 1870 : Henri Duparc entame la composition de l’opéra La Roussalka. En s’appuyant sur l’œuvre de Pouchkine, le compositeur désirait alors renouveler le théâtre lyrique français en s’inspirant des théories wagnériennes. De cet ambitieux projet, ne nous sont parvenus que de deux fragments symphoniques dont notamment Aux étoiles retravaillé en 1910 qui reprend également le titre (et peut-être une partie du texte musical) du premier mouvement du Poème nocturne de Duparc, œuvre pour orchestre aujourd’hui disparue. 
Dédiée à Henri Duparc, Le Poème de l'amour et de la mer est une composition pour voix et orchestre d'Ernest Chausson achevée en 1892. Les textes sont tirés des Poèmes de l'amour et de la mer, recueil publié en 1876 par Maurice Bouchor, un ami du compositeur.
Betrich Smetana compose le second volet du cycle Má Vlast (Ma patrie). Cette immense fresque fut entreprise sur 6 ans, de 1873 à 1879, pour la gloire de la nation tchèque, qui venait alors de gagner son indépendance. La Moldau, (littéralement « fleuve aux eaux douces ») deviendra le plus connu des 6 poèmes symphoniques, qui composent Ma patrie. 

Concert enregistré et diffusé en direct sur Radio Classique en partenariat avec la Caisse d'Epargne.


Heure de début : 20:30
Jeudi -




Lieu : 48 rue Jean Jaurès - Opéra de Limoges - LIMOGES

logo GBF Communication logo Vitrines de France FNCV
BOUTIC Toutes les infos sur la ville, les commerces, et les bons plans.
BOUTIC est un produit Vitrines de France - Création site Internet : GBF Communication
Gestion des cookies - Mentions légales